• Laetitia Happy Family

Ce qui est le plus dur dans la vie d’une maman, c’est sans doute le manque de sommeil....



Quand va t-il faire ses nuits, combien de fois va t-il se réveiller, quand pourrais-je dormir plus de 4 heures d’affiliées... 


Après 3 enfants, qui ont eu un sommeil et des habitudes complètement différentes, j’ai pu un peu plus gérer ce manque de sommeil à l’arrivée de mon petit dernier. 

J’avais tout plein d’astuces retenues avec mes premiers, des nouvelles idées ou équipements qui ont fait leur arrivés. Alors cette fois j’ai un peu mieux géré ;-)


Mon premier n’a fait ses nuits qu’à 18 mois. 

Mon deuxième les a fait plus tôt mais au final, a quand même eu des nuits chaotiques, ce qui est normal pour tous les enfants à cause des douleurs dentaires, cauchemars, peur de la séparation ou virus de saison qui viennent perturber leur sommeil.


Du coup voilà mes conseils qui ont bien fonctionné pour nous : 

- Dès la naissance, et grâce aux précieux conseils de belle maman, nous avons emmailloté tous nos petits (sauf le 1er que j’ai emmailloté tardivement car je n’étais pas au courant de cette technique).

Pour moi c’est la base d’un bon dodo, comme vous le savez nos petits bouts ont ce qu’on appel le reflex de Moro. Cette sensation de tomber dans le vide s'ils ne sont pas maintenus, et ce, même allongés sur un matelas.


Du coup, en plus de rappeler à bébé ce côté « serré » comme dans le ventre de maman, l’emmaillotage le rassure et lui évite même de se surprendre avec ses bras ou ses mains. 

- Un conseil que ma Pédiatre m’avait donné, et qui c’est avéré vrai "passé 3 mois, un bébé qui s’endort au biberon se réveillera plus rapidement la nuit".

En effet il vaut mieux différencier l’heure du repas à celui du dodo.

Un bébé qui trouve son sommeil seul car la nuit s’annonce, comprendra plus facilement qu’il est juste l’heure de dormir.


Du coup je n’attendais jamais qu’ils soient d’une extrême fatigue pour donner leur dernier biberon ou tété.

Je le donnais un peu plus tôt. Et lorsque arrivait l’heure de se coucher, on se câlinait, des bisous, berceuses et papouilles contre papa et maman pour s’endormir sereinement. 


- L’écoute de la berceuse ou du bruit rose pour les aider à s’apaiser, ont été très efficaces pour nous (pas de son sur YouTube, pas de télé, tablette ou smartphone) mais la douce voie de papa et maman suffisait. Ou bien un objet conçu pour les tous petits, donc non agressif pour leur oreilles. Chez nous il s’agit du Whisbear! Cette peluche innovante émet des bruits roses (plus doux et constants que les bruits blancs) ce qui rappel à bébé le bruit qu’il entendait in utero dans le ventre de maman.

Ça a été miraculeux! Vous retrouverez d’ailleurs sur mon Instagram un joli code réduction et tous les détails de cette fabuleuse peluche aux bruits apaisants pour bébé. 


- J’ai su avec le temps, qu’un bébé qui profite correctement de son sommeil est un bébé sans contrariétés ou petites gènes. 

En effet pour moi il est essentiel de savoir écouter ses petits. A travers les mots pour les plus grands mais aussi à travers le regard et les pleurs pour les plus jeunes. Coliques, douleurs ou même reflux. Je suis passé par tous les stades! Mais j’ai su comprendre et apaiser les maux qui les dérangeaient, instinct maternelle sûrement...


Un bain, un massage circulaire du ventre, une petite bouillotte soulageront bébé des coliques du nourrisson (Pediakid gaz à aussi été formidable pour nous!). Un matelas légèrement surélevé jusqu’au 4 mois de bébé minimum, un bon nettoyage du nez au sérum physiologique pour éviter tout encombrement, une température de chambre idéale (entre 16 et 21 degrés) etc... sont les maîtres mots pour que bébé dorme en ayant le moins de gêne possible. Mis bout à bout, ces petites astuces ont très bien fonctionné pour nous.


Bien évidemment aucune de ces astuces ne fonctionnera si votre petit bout a tout simplement faim, une couche trop pleine ou le besoin des bras réconfortants de maman ou papa ;-)


Laetitia Happy Family.

© 2019 Laetitia Happy Family, Tous Droits Réservés.