• Laetitia Happy Family

Quand les progrès passent par l’autonomie


Il me fallait répondre à beaucoup d’interrogations venant de jeunes parents sur nos réseaux. 

Alors, après 4 mois passés à l’école pour notre fils âgé de 3 ans, comment se passe la propreté pour lui ? 


Souvenez vous, je vous avais déjà fait plusieurs billets sur ce sujet, qui passionne mais inquiète aussi nos lecteurs.

Nous vous expliquons juste ici que la propreté passe tout d’abord par un bon équipement.

Et ensuite, nous vous avions révélé tous nos secrets et astuces pour que cette étape se passe donc au mieux juste ici.


Donc, près 6 mois à se lancer dans cette folle aventure, aventure stressante, avouons-le. On peut le dire, notre fils s’est débrouillé comme un chef. 

Il n’y a eu aucune fuite, aucun accident compromettant à l’école, puisque rappelons-le, cette année il a fait sa première grande rentrée en petite section !


C’est toujours un stress énorme pour les parents, cet apprentissage. Chez nous, on est plutôt serein. On enlève toute inquiétude pour ne pas laisser place au doute. On crie haut et fort qu’on a complètement confiance en lui. 

Et ça marche à coup sûr !


Pour faire des progrès et apprendre il faut obligatoirement avoir un champs libre, une autonomie. Ne pas avoir ses parents sur le dos, à tourner en rond ou autour de soi. C’est un peu ce principe là qu’il faut respecter pour l’apprentissage de la propreté. 

Il faut aussi se dire en toute logique, qu’un accident ça arrive, deux ou trois même. C’est inévitable et comme expliqué dans mon précédent article, il ne faut pas se laisser envahir par la panique.


Pour mon aîné, ça a été une révélation cette apprentissage de la propreté. J’ai compris qu’il fallait que je me mette de côté pour certaines étapes de sa vie. Je devais l’épauler, le conseiller, le féliciter mais surtout le laisser faire. Et cette étape positive a été déclencheur pour toutes les autres étapes de sa vie.

J’ai continuer sur ce chemin là et je trouve cette façon de procéder tellement plus enrichissante pour lui. 

Pour mon second j’ai reproduit cette même idée, et cela a prouvé qu’effectivement c’était la meilleure chose à faire pour eux. 


J’ai compris, que l’apprentissage de la propreté ne s’arrête pas là. C’est à partir de ce moment que votre tout petit va prendre de plus en plus d’autonomie, se détachera d’un coup net mais positif de cette vie de « bébé » pour passer à celle d’enfant. 

C’est aussi là que la confiance en lui va se décupler de façon intense. 


Alors non, je n’appréhende plus du tout ce passage là qui est pour moi une des étapes les plus formidable de la vie d’un enfant.

J’ai même hâte de reproduire ce schéma de confiance et de progrès avec notre petit dernier.

Et je continue de manière positive et encourage l’apprentissage de la vie pour mes aînés, avant tout !

 

N’oubliez pas que vous pouvez suivre notre quotidien mouvementé et rempli de conseils sur notre instagram.

 

Laetitia Happy Family 

© 2019 Laetitia Happy Family, Tous Droits Réservés.