• Laetitia Happy Family

Commencer l’apprentissage de la propreté avec Huggies Pull-ups.


On y est! Ce lundi 1er juillet notre deuxième fils a eu 3 ans. 

Ce cap des 3 ans où l’on ne peut plus appeler son fils « bébé » mais bien petit garçon. Cet âge qui nous fait rappeler que ça y est le cordon va légèrement se couper car la première année d’école commence. 

Cette rentrée que tous les parents craignent et qui approche à grands pas. Cette rentrée qui demande une autonomie et une propreté chez l’enfant. 

Pour mon premier fils, j’avais eu énormément d’appréhension. Va-t-il y arriver ? Mais surtout vais-je réussir à lui apprendre, l’encourager et lui expliquer qu’il est temps de se débarrasser de cette couche?

L’étape d’apprentissage de la propreté chez mon aîné a été une franche réussite. Il a été propre de jour comme de nuit à 29 mois. Du coup, c’est sans pression aucune que nous nous sommes lancé dans celle de notre deuxième fils en appliquant les mêmes astuces que pour son grand frère.


1ère étape


Choisir le bon moment. 

Pour nous il est indispensable de prendre son temps, de ne pas brusquer nos enfants. D’expliquer, montrer et rigoler sur « le pot », plutôt que de montrer à son enfant un certain stress ou ou quelconque contrariété s'il n’y arrive pas assez vite. Et pour avoir la bonne humeur assurée et la « zenitude » on ne commence jamais le pot 2 mois seulement avant la rentrée. On trouve cela trop juste. 

Généralement, vers 2 ans et demi on commence. Selon la date de naissance de bébé, nous avons donc au minimum 6 mois d’apprentissage doux à lui donner.


2ème étape


Bien s’équiper.

Il faut avoir plusieurs alternatives à la maison. 

Mon aîné n’aimait absolument pas le pot, il préférait s’assoir directement sur les toilettes des grands. Bon en ayant un tout petit gabarit comme lui, il fallait donc un siège de toilette adapté. 

Notre deuxième quant à lui préfère le pot. Il n’aime pas du tout être en hauteur et malgré le siège, il a peur de tomber « dans le trou » :-P 

Du coup nous avons préféré choisir un pot d’apprentissage à mettre au sol. 

Mais pas n’importe quel pot ! 

Les enfants de cet âge aiment les jeux d’imitation, alors pourquoi ne pas leur prendre des toilettes miniatures pour qu’ils reproduisent les mêmes gestes que les parents ! Je vous ai d’ailleurs montré notre petit chouchou en pot d’imitation sur notre instagram


Mais surtout fini les couches ! Et oui, lorsqu’on apprend la propreté à un enfant, on ne les remet pas derrière le pot. 

Ce serait un manque de confiance envers ce brave enfant que l’on pousse à devenir propre pour justement arrêter les couches. Et ce ne serait que négatif pour le travail accompli. 

Mais on ne choisit pas non plus une « couche-culotte » 

La couche-culotte donne exactement la même sensation en terme de poids et de confort qu’une couche basique. Elle a été conçu pour simplifier la tâche des parents lors des corvées de couches. 

Et si on enfilait une vraie culotte? La seule marque qui propose une culotte d’apprentissage fine et agréable sans la sensation de couche pour bébé est Huggies avec leurs gammes  Pull-ups.

Nous l’achetons depuis des années et oui, une culotte d’apprentissage est nettement plus favorable pour les petits.

Bien évidemment, les culottes Huggies Pull-ups ont quand même une barrière anti-fuite pour éviter tout risque de souillure. On le rappelle, votre enfant est en plein apprentissage. Les accidents ça arrive et très souvent en début de parcours. 

Nous avons trouvé le principe des Huggies Pull-ups formidable : 


1. le geste de baisser et remonter cette culotte lui-même est un processus positif pour cet apprentissage. Les nôtres comprennent donc bien que quand une envie pressante arrive, on ne fait pas dans la culotte. Et puis quel super premier pas que de savoir la remonter tout seul, comme un grand !

2. Votre enfant comprend vite qu’il ne s’agit plus d’une couche puisque Huggies a pensé aux moindres détails avec Des collections Disney Cars ou Disney Princesse dessinés sur toutes leurs culottes. C’est amusant, c’est joli et donc on prend plaisir à la porter !

3. Comme expliqué plus haut, en début d’apprentissage, il y aura automatiquement des fuites, des pipis ou même des gros accidents. Huggies a donc discrètement laissé des scratches sur les côtés pour un change rapide et sans gêne pour les parents. Sauf que nos tous petits eux, n’y voient que du feu ! 


On pense aussi à s’équiper de lingettes qui sont bien jetables et sans danger pour les canalisations des WC. Et oui, vos petits seront encore trop fragiles pour simplement s’essuyer avec du papier toilette (pas souvent doux). Et les lingettes bébés classiques ne sont pas souvent adaptées pour être jetées dans les tuyaux des WC. 


3ème étape :


On observe 

Nous avons su que nos enfants étaient prêts à aller au pot grâce quelques petits indices... 

Tout d’abord, nous avons remarqué leurs heures. Si vous observez bien, vos enfants font toujours leurs grosses commissions à des heures précises de la journée. Pour nous c’était toujours en fin de matinée après le petit déjeuner. Et plus étonnant, ils se cachaient même sous la table ou dans un coin de la maison pour faire leurs affaires. 

Donc à chaque fin de matinée, hop sur le pot. 

On se met à la place de l’enfant. Est-ce-que j’aimerais qu’on me positionne aux toilettes, tous les jours et plusieurs fois par jour lorsque j’en ai pas envie? Non! Et bien c’est pareil pour nos petits. Tant que nous n’avions pas trouvé leurs créneaux horaires préférés, on ne les forçait pas. 

Pour les pipis c’est plus simple! 

Généralement qu’ils aient fait ou non dans la couche la nuit, nos enfants (et même nous les adultes) ont envie de faire la petite commission au réveil. 

Alors nous nous dépêchons donc de nous lever et de vite les ramener aux toilettes. 

3 fois sur 4 cela marche très bien et c’est à ce moment précis, lorsque les premiers pipis arrivent aux toilettes ou sur le pot, qu’il faut montrer à bébé, que papa et maman sont hyper fiers de lui !


4ème étape :


Montrer nos émotions, féliciter (avec exagération même :-P) afin que nos petits soient heureux de nous faire autant plaisir. 

Nous avons même un rituel avec eux...

Dès qu’ils arrivent à faire hors de leurs culottes d’apprentissage Huggies, nous leur donnions leurs péchés mignons: le petit carré de chocolat. 

On pourrait penser que cela fait très « récompense » mais oui, on ne s’en est jamais caché, nous les récompensons, comme pour une bonne note à l’école pour certains, avec des petits carrés de chocolat dont ils raffolent. 

Nous l’avions fait pour notre aîné, ça avait fabuleusement marché, puisqu’il nous demandait sa petite gourmandise directement après avoir réussi à aller aux toilettes.

Et nous faisons exactement le même schéma pour notre deuxième. Et cette astuce marche déjà très bien!

Par contre il faut absolument marquer le coup. On ne donne pas leurs confiseries préférées le reste du temps, sinon ils ne feront pas l’effort de la gagner pour le pot.

 

Avec toutes ses astuces, notre 2ème fils n’a plus fait de grosses commissions dans sa culotte d’apprentissage Huggies

Pour les pipis, quelques rares accidents sont encore au rendez-vous, mais il réclame la majeure partie du temps, très bon signe donc pour la rentrée dans 2 mois! 

Nous vous donnerons des nouvelles et un résumé de cette formidable avancée pour lui en fin d’été !


Laetitia Happy Family et Papa Happy Family. 

 

© 2019 Laetitia Happy Family, Tous Droits Réservés.